Actualités sur le service postal | UrbanPost

Marché postal : les nouveaux opérateurs en pleine forme

01 février 2018 / by Joévin Canet

Dans son dernier observatoire des activités postales, l’ARCEP (Autorité de régulation des communication électroniques et des postes) dresse les perspectives du marché postal. Face à la perte de vitesse de l’opérateur historique, les opérateurs postaux privés tirent leur épingle du jeu. Explications.

les nouveaux opérateurs postaux en pleine forme

 

12,8 milliards d’objets adressés ont été distribués en France en 2016 par les opérateurs postaux. Face à la concurrence du courrier électronique, un segment se révèle particulièrement dynamique : celui du plis remis contre signature, autrement dit les envois en recommandé et à valeur déclarée.

Le courrier recommandé : un dynamisme confirmé

Avec une augmentation de 6,7 % de ses volumes et de 6,2 % de ses revenus, le marché du pli contre signature connaît sa croissance la plus forte depuis 2005. Au total, 252 millions de courriers recommandés ont été distribués en France en 2016, pour un chiffre d’affaires de 1,1 milliards d’euros. Au point que dans son observatoire annuel des activités postales, l’ARCEP souligne « qu’en revenus comme en volumes, le segment des plis contre signature n’a jamais été aussi développé ».

Sans titre.png

 
Graphique proposé par l’ARCEP dans son observatoire des activités postales – le marché des activités postales et connexes en France – année 2016
 

Des investissements massifs pour un secteur en mutation

Confrontés à la concurrence du courrier électronique, le secteur postal doit consentir à des investissements massifs pour financer l’innovation et se réinventer. « Le niveau des investissements de 2016 est le plus haut enregistré depuis 5 ans » souligne ainsi l’Arcep dans son observatoire annuel[1]. Il s’élève à 630 millions d’euros en 2016, soit une hausse de 22 % sur un an, qui fait suite à celle de 11,6 % déjà enregistrée en 2015.

Une situation de marché propice aux nouveaux opérateurs postaux

Ce soutien à l’innovation, associé au dynamisme des segments de marché à forte valeur ajoutée, constitue une véritable opportunité pour les nouveaux entrants. Suite à la libéralisation complète du marché postal en 2011, une note du CGefi (Contrôle général économique et financier) (une émanation du ministère de l’Économie), souligne que « le développement effectif de la concurrence dans un secteur libéralisé dépend de multiples facteurs :

  • la croissance plus ou moins vive de la demande (qui peut fournir des opportunités pour les nouveaux entrants),
  • La possibilité d’abaissement des prix ou la possibilité de différenciation des produits et services (qui peuvent aider un nouvel entrant à apparaître plus efficient que l’opérateur historique) »[2].

Les atouts des nouveaux opérateurs postaux

C’est précisément le positionnement d’UrbanPost. Grâce à l’agrément postal délivré par l’Arcep, les plis confiés à UrbanPost bénéficient de la même valeur juridique que ceux acheminés par l’opérateur historique. Avec à la clé une simplicité d’exécution et une économie de 15 % sur les tarifs d’affranchissement ! UrbanPost entend ainsi répondre aux besoins des professionnels en proposant un service performant et économique, associé à de véritables gains de productivité.

Envois des recommandés, distribution postales, gestion des flux courriers : toutes les solutions d’ingénierie postale d’UrbanPost sont réunies sur une seule plateforme Cloud, disponible en mode Saas, partout et tout le temps. Laissez-vous tenter !

 

Démonstration de la plateforme UrbanPost

 

Chiffres clés du marché postal en 2016

  • 12,8 milliards d’objets distribués.
  • Baisse de 4,7 % des volumes d’envois de correspondance.
  • Croissance de 6,7 % des volumes de plis contre signature (+ 252 millions de plis).
  • Augmentation de 22 % des investissements menés en 2016 par les opérateurs postaux autorisés par l’Arcep (+ 630 millions d’euros).


[1] Le marché des activités postales et connexes en France – année 2016, Arcep, Observatoire des activités postales, 12 octobre 2017, p 29.
[2] Contrôle général économique et financier – Quelle concurrence pour le secteur postal et quels effets ? p 3

Topics: courrier recommandé, recommandé en ligne, nouveaux opérateurs postaux, libéralisation du marché postal

Written by Joévin Canet

CMO UrbanPost