Actualités sur le service postal | UrbanPost

Contre-courant : les beaux jours à venir du courrier papier

17 avril 2018 / by Joévin Canet

Face à la concurrence du mail, les Cassandres annoncent depuis des années la mort du courrier papier. Chez UrbanPost, nous pensons au contraire que les usages numériques offrent au service postal l’opportunité de se réinventer.

 

Réinventer le courrier postal

 

Siphonage des données personnelles, fake news, dépersonnalisation et homogénéisation des échanges, voire manipulation de masse, le scandale Cambridge Analytica ébranle aujourd’hui le tout-puissant Facebook, et avec lui l’ensemble des Gafa. Face aux limites du tout électronique, le média papier, support noble par excellence, balaie nombre d’idées reçues et fait montre d’un potentiel – trop vite ? – oublié.

La puissance du courrier papier

Saviez-vous par exemple que 94 % des Français lisent du courrier chaque semaine, pour une moyenne de 11 lectures hebdomadaires ?[1] Pour l’essentiel, il s’agit de courriers personnels et administratifs (22 %) ou de dépliants publicitaires (49 %). Ce dynamisme constant et bien réel offre autant d’opportunités de développement pour les nouveaux opérateurs postaux.

Comme le montre la dernière étude de l’Institut Balmétrie dédiée à l’audience du courrier publicitaire, l’imprimé postal s’impose autant comme un média universel que comme un canal publicitaire majeur. Il se caractérise en particulier par :

  • une audience stable

Encore une fois, 94 % des Français lisent au moins un courrier chaque semaine.

  • une relation ancrée dans le quotidien

N’oublions pas non plus que nous vivons dans un monde où 99 % des foyers disposent d’une boîte-aux-lettres. Parmi eux, ils sont 84 % à la relever tous les jours.

  • Un potentiel publicitaire sous-évalué

Saviez-vous également que seuls 17,3 % des Français ont apposé un autocollant « Stop Pub » sur leur boîtes-aux-lettres, alors qu’ils sont plus du double (36 %) à avoir installé un « adblocker » sur leur navigateur web.

  • Un média universel

Là encore, la réalité des chiffres bat en brèche les idées reçues puisque la génération Internet, les fameux digital native, apprécie elle-aussi de recevoir du courrier. 87,5 % des 15-34 ans lisent ainsi au moins un courrier par semaine. De leur côté, les CSP + sont eux-aussi de gros consommateurs de courriers papier. Les cadres supérieurs sont ainsi 95,9 % à lire au moins un courrier par semaine.

  • Un média complémentaire au web

Sur ce point également, l’examen attentif de la situation fait émerger des faits parfois perçus comme contre-intuitifs. Il apparaît en effet que les internautes les plus assidus sont également de gros consommateurs d’imprimés, avec 6,6 courriers papiers lus en moyenne chaque semaine[2].

 

En réponse à ces enjeux, UrbanPost, nouvel opérateur postal, a développé une gamme de solutions d’ingénierie postale pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos envois de courriers papier :

    • U-Track pour suivre l’acheminement de tous vos envois
    • U-Print pour gérer l’envoi de vos flux courriers
    • U-Post pour la collecte de vos courriers postaux et la distribution de vos recommandés
    • U-Facilities pour gérer l’ensemble de votre salle courrier

Nos équipes se tiennent à votre disposition pour vous présenter nos solutions.

 

Démonstration de la plateforme UrbanPost


[1] http://www.balmetrie.fr/files/Infographie%20Balmetrie_2017.pdf
[2] Tous les chiffres cités dans cet article sont issus de l’étude Balmétrie disponible à l’adresse suivante http://www.balmetrie.fr/audience.php

Topics: courrier papier, courrier recommandé, nouveaux opérateurs postaux

Written by Joévin Canet

CMO UrbanPost